Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTACT

(cliquez sur la photo)


 

8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 17:14

Ce blog va bientôt franchir le cap du 1000e commentaire. Pour fêter dignement cet événement qui ne se reproduira plus jamais (un peu comme le passage au troisième millénaire, mais en plus grandiose), la direction commerciale a décidé de frapper un grand coup (et accessoirement les esprits) en offrant – j’espère que vous êtes assis – un exemplaire du livre « Comment devenir un brillant écrivain… » à l’heureux auteur dudit 1000e commentaire. 

Mais ce n’est pas tout ! (restez assis) : cet exemplaire sera dédicacé, avec un petit mot d’accompagnement charmant du genre « A ma grande Louloutte, ton grand polisson » (s’il s’agit d’une femme) ou bien « A mon vieux copain de régiment » (s’il s’agit d’un homme). 

Toutefois, afin de prévenir toute tentative de s’octroyer ce somptueux prix par des procédés douteux, nous avons été dans l’obligation de rédiger un règlement, court certes, mais inflexible : 

Art 1 : Il est interdit d’user du procédé dit du « com en rafale ». Tout contrevenant serait immédiatement sanctionné avec la plus grande barbarie. 

Art 2 : Le contenu du commentaire doit obligatoirement répondre aux critères de compréhension communément admis : syntaxe, sens, etc. Par exemple : « Geuuuuh ! » ne peut être accepté comme valide. Par ailleurs, il doit présenter un intérêt minimum. Par exemple : « J’ai gagné, là ? » n’est pas valable. 

Art 3 : Toute tentative de basse flagornerie ou de grossière intimidation entraînera la disqualification du candidat.

 
Bonne chance à tous !



Mao_book.jpg
Cet homme pense avoir gagné.
Il s'est pourtant fait berner par une vulgaire contrefaçon.

EDIT : CONCOURS GAGNE PAR MAUDIT-BIC le 12/02/08

Partager cet article

Repost 0
Published by Aloysius Chabossot - dans Actualité littéraire
commenter cet article

commentaires

Nat' 05/03/2008 23:26

Très cher Aloysius,

Je reviens encore après quelques jours d'une absence non véritablement désirée et que vois-je de nouveau ?

Alors que mon admiration se trouvait sans borne, alors que mes pensées vous étaient toutes adressées, alors que je me suis échinée à vous décrire ce ressenti avec une remarquable intensité, je constate avec un dépis, que dis-je ? un véritable chagrin que je ne suis pas la millième! Non, je ne le suis pas!

Le hasard me rétorquerez-vous avec un filet de compassion dans la voix ? Non, Aloysius, je ne peux m'en remettre au hasard ! Je ne peux accuser le destin de ce malheur qui va désormais ronger ma vie, mon moi, que sais-je encore ?!!!

Vous m'avez brisé le coeur, Aloysius, brisé le coeur...

Je suis dès à présent, une femme égarée dans les méandres d'une ténébreuse mélancolie... Tout cela par votre faute !

Quelle infamie !!!

Nat', votre dévouée, admirative (et quelque peu désespérée à ses heures) Nat' !

Aloysius Chabossot 11/03/2008 20:35

Ah là là ! Nat ! Mon coeur saigne à la lecture de votre commentaire ! J'espère que depuis, ça va mieux ?

Maudit-bic 23/02/2008 14:32

J'en aurais, de gratitude mêlée de joie et toutes autres émotions indescriptibles embrassé le facteur (mais le courage et l'abnégation ne sont pas des émotions). Merci Aloysius, MON prix amplement mérité est arrivé à bon port.
Sauf que, un samedi ce n'était pas malin hein ? J'encours l'ire de Jules.
- Quoi, il t'appelle "ma grande Louloutte ?" et tu prétends ne pas le connaître ? En plus il t'envoie un livre sans images ?

Contre vents et marées je défendrai la culture.

Merci, merci et je me gausse des perdants.

Aloysius Chabossot 24/02/2008 11:12

J'espère que depuis Jules a calmé son courroux. Je ne voudrais pas être à l'origine d'une séparation traumatisante et coûteuse, tout ça pour une innocente dédicace !

Vagant 14/02/2008 18:56

@Fattore : Quoi ? Chabossot fait partie du jury du festival de Romans ?
Que ferais-je sans lui qui parut chez Milan ?
Que ferais-je sans lui, que des balbutiements ?
Bon, je ne vais pas en faire tout un canard, je vais acheter ma future bible (de toutes façon, j’ai perdu, je n’ai plus le choix) et lui écrire une lettre élogieuse pour me le mettre dans la poche. Et hop !

Aloysius Chabossot 15/02/2008 08:50

Euh... première nouvelle (pour Romans)

Maudit-Bic 13/02/2008 09:48

Ma gratitude extrême à Aloysius Chabossot pour ce moment de gloire.
Ma compassion envers tous les non-gagnants (l’air du temps m’interdit d’utiliser « perdants »).
Mes remerciements au tollé de félicitations et autres mots doux.
Ma reconnaissance à maman qui m’a mise au monde et à la ville de Bordeaux pour le ramassage de mes poubelles.

Aloysius Chabossot 21/02/2008 19:43

Oui, et en plus le leivre est parti par la poste, c'est vous dire s'il s'agit d'une affaire sérieuse !

pascal cabero 13/02/2008 08:33

Mr Chabossot
C'est avec une amertume mêlée de désapointement que je prends connaissance du résultat final et irrémédiable du concours idiot. Vous avez lancé vos visiteurs dans un fol espoir, et en ces temps de régression du pouvoir d'achat et de crise identitaire majeure, je comprends la déception de toutes ces personnes assoiffées de culture qui voit s'envoler une fois de plus l'opportunité de devenir un/une grand écrivain.
Il n'y a de la chance que pour la racaille et ce M. le Maudit qui décroche la timbale me paraît être un (trop) joyeux veinard. A n'en pas douter, et s'il suit vos conseils avisés, nous ne tarderons pas de voir sur les étals des meilleures librairies un livre signé de son nom.
Nous verrons alors s'il saura renvoyer l'ascenceur.
Du coup...
Je ne résiste pas à lancer aussi un concours idiot à vos visiteurs, tant qu'à faire... Hein?
Concours trombinoscope :
QUI EST ALOYSIUS CHABOSSOT ?

Aloysius Chabossot 13/02/2008 09:24

C'est bien évidemment tout le mal que l'on souhaite à Maudit-Bic...Je ne comprends pas votre question : ma photo figure pourtant en page d'accueil !