Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTACT

(cliquez sur la photo)


 

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 12:05

Une nouvelle qui va réjouir les amateurs de littérature exigeante et novatrice : les mémoires de Victoria Silvstedt seront sur tous les étals des bons libraires pour la rentrée de septembre.

Pour ceux qui vivraient éloignés de la sphère intellectuelle parisienne, ou plus simplement qui n’auraient pas la télé, rappelons que cette digne descendante d’August Stindberg présente chaque soir en compagnie du nouveau philosophe Christophe de Chavannes « La roue de la fortune », jeu conceptuel aux forts relents métaphysiques. Disons pour être plus précis que Victoria, juchée sur des talons himalayens, découvre des lettres inscrites sur de gros cubes qu’on imagine en plastique, en faisant pivoter sur leur axe lesdits cubes d’une main experte et gracile. Accessoirement, elle découvre ses dents lorsque Christophe Dechavannes lit une des blagues inscrites sur ses fiches en bristol. On comprend dès lors que Victoria a des milliers de choses à raconter, et qu’un fort volume de mémoire ne sera pas de trop pour exposer toutes les fulgurances qui traversent sa cervelle lorsqu’elle arpente l’estrade de TF1. Toutefois, Victoria refuse que la lecture de son livre ne soit réservée qu’à une petite élite germanopratine habituée au maniement des concepts les plus ardus. Elle confie à l’hebdomadaire Téléstar : "Il s'agira d'un mélange d'autobiographie et de conseils pour les filles, pour qu'elles réussissent à s'affirmer, à y aller en force". Il faut donc s’attendre très bientôt à ce qu’une cohorte de winneuses nourrie aux recommandations de Victoria envahisse toutes les sphères de la vie publique et privée.
Fidèle à une réputation solidement établie de journalisme d’investigation sans concession, « Téléstar » a cherché à dévoiler le « background » littéraire de l’écrivaine bonnasse , qui répond, fine mouche : « Je suis nulle en littérature. La lecture, très peu pour moi ! D’ailleurs, je lis rarement ». Promesse d’un style plein de fraîcheur, bien éloigné des phrases méandreuses et rances auxquelles nous ont trop habitués les écrivains installés ! Néanmoins, n’allez pas imaginer que Victoria se désintéresse totalement de la grande littérature contemporaine. La preuve : ces jours-ci, un grand projet lui tient particulièrement à cœur : « Là, je vais m'attaquer à mon premier livre en français : c'est "Parkeromane" de Eric Naulleau. (...) J'aime bien parce que c'est facile à lire et c'est écrit en gros ».
Mais revenons à ce qui nous intéresse tous au premier chef : la bio de Vivi. Titre pressenti : « Victoria’s secret ». Toutefois, si le fabricant de slip à trou-trou cherchait à lui mettre des bâtons dans les roues, rapport à l’image de marque, notre grande cheminée blonde a d’ores et déjà prévu la parade avec un titre de rechange : « Dans la tête de Victoria ».
Franchement, difficile de résister à un programme aussi prometteur.
Sinon, Victoria, d’autres projets d’écriture ?
« Oui, un livre d’entretiens croisés avec Alain Badiou, ou Mickael Vendetta, je ne sais pas encore ».

 PS : les citations sont véridiques, sauf une.

 

 

victoria tf1
"Saperlipopette ! Serait-ce donc cela qu’on appelle un livre ?"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aloysius Chabossot - dans Actualité littéraire
commenter cet article

commentaires

pierre-alain 07/04/2011 19:46



hello victoria je tadore je regarde tout les soir sur tf1 tu est tros jolly jadore est jai plein de photo de toi je te fait un gros bisous jaispaire que tu va me reondre dans ma boite hot mail
merci



lillie lutin 29/07/2010 13:26



Ah ! Ce serait bien ! Allez, hop hop hop ! Au boulot ! Pondez-nous donc un article sur cette merveilleuse émission intellectuelle, pleine de drames, de suspens, de beaux sentiments, et de
philosophie ... Secret Story !!


Entendu il y a peu : "oulala, cette fille, elle a pas sa langue dans sa bouche hein !"


Je vous le garantis, ça vaut son pesant de cacahuètes !!



Aloysius Chabossot 02/08/2010 15:20



Votre voeu est exaucé, même s'il ne s'agit pas du dernier secret story, mais du "3".


Et puis, un billet uniquement sur secret story... m'obligerait à regarder ladite émission, et là, c'est vraiment trop ! :)



lillie lutin 29/07/2010 11:13



Comme je regrette que vous n'écriviez pas plus sur votre blog. Très franchement, ça me fait toujours beaucoup rire ! Vous avez l'art de laminer tout en restant presque poétique !


J'adooooore !



Aloysius Chabossot 29/07/2010 11:31



Mais savez-vous que vos regrets, si gentiment exprimés, me feraient presque remettre au travail ! ? :)



Frédéric Morival 08/07/2010 23:26



je viens de saisir cinq nouvelles sur un atelier en ligne que je n'ai pu ni enregistrer ni sauvegarder. Je n'ai pas pu récupérer mes textes dont deux ont été publiés. Tout a été détruit et je
n'ai pas d'originaux en ma possession. Je dois tout recommencer. J'ai brulé les textes publiés que j'ai pu sauver et les ai effacés de mon PC, car ils étaient inutilisables. "Etat d'esprit
déplorable", a-t-on invoqué.



Aloysius Chabossot 19/07/2010 10:34



Etat confus, un peu, aussi.



Johan 27/06/2010 19:36



Pauvre Victoria, son livre n’a aucune chance de se vendre. Il sera dépassé par ceux qu’écriront (j’en fais le pari) nos chers
footballeurs éliminés et humiliés. La France entière, sans la moindre exception, attend les révélations sur la phrase historique d’Anelka (digne des pages roses du dico), sur le refus de
s’entraîner, et surtout… oui, surtout… tout savoir sur le fameux traître. Plus passionnant qu’un polar !


 


Alors, Monsieur
Chabossot, vous avez certes raison de vous passionner pour la co-présentatrice de la superbe émission « La roue de la fortune », mais faites preuve d’un peu de pudeur quand la France
est en deuil. Que dis-je ? Quand la France connaît la plus grande tragédie de son histoire. A bon entendeur…