Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTACT

(cliquez sur la photo)


 

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 12:06

Extrait du Traité d'aquoibonisme par l'exemple

 

http://rlv.zcache.com/mooo_cow_coffee_cup_mug-p1680982339548645072l9gv_400.jpgCette semaine, une nouvelle collègue est arrivée. Elle s’appelle Nathalie, dispose d’un physique passe-partout qui s’adapte harmonieusement à notre environnement de travail. J’ignore tout des fonctions qu’elle va occuper. Mais je sais qu’elle vient de la Creuse et qu’elle nourrit une passion pour les vaches. Je le sais car elle l’a annoncé au café, dès son premier jour parmi nous. Pour preuve, elle a exhibé aussitôt son portable : il est blanc, avec de grosses taches noires. Il ressemble donc, pour ainsi dire, à une vache. Une vache rectangulaire et qui peut prendre des photos. Les collègues étaient soufflées. Je me suis dit : « Voilà quelqu’un qui sait s’imposer dans un groupe grâce à un positionnement fort reposant sur un concept original. » J’étais un peu dépité, aussi. Après une année de présence, je suis toujours incapable de retenir l’attention plus de quelques secondes et elle, avec ses vaches, décroche la timbale du premier coup. Il y avait quelque chose d’injuste dans ce constat, et cela m’a un peu déprimé. Ensuite, elle a parlé de la Creuse. Tout le monde s’en fout de la Creuse, sauf les gens qui en sont originaires. C’est justement le cas de Nicole. Pour arranger les choses, elles venaient toutes les deux, à peu de chose près, du même coin. Forcément, elle avait des choses à se dire. Les autres sont parties discrètement, prétextant un travail urgent, mais moi je suis resté, par curiosité. Mon hypothèse s’est rapidement vérifiée : le sujet était dépourvu d’intérêt pour peu que vous ne connaissiez pas Martin Brocquard, le boucher du village dont le commerce avait brûlé en 2003, ou la zone commerciale du Bois Tivert au sein de laquelle on pouvait trouver un magasin qui vendait des pots de peinture Avi 3000 à 60% du prix habituellement constaté. De toute évidence, la nouvelle s’était fait une alliée en la personne de Nicole. Mais dans le même temps, elle s’était pour ainsi dire auto exclue du groupe qui ne pouvait admettre – sa survie en dépendait - les sujets de conversations n écessitant des connaissances un peu trop pointues. En somme, elle s’était montrée fine stratège avec ses vaches, mais elle avait totalement merdé avec la Creuse. Elle devenait ainsi un sujet d’observation intéressant : comment allait-elle redresser la barre ? Allait-elle tout miser sur l’option « vache » quitte à passer pour une douce écervelée (ce qui n’est jamais de bon augure dans le monde du travail). Ou allait-elle s’enfoncer bêtement dans la narration d’anecdotes creusoises, au risque de se mettre tout le service à dos (y compris Nicole, qui aura vite compris où se trouvaient ses véritables intérêts) ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Aloysius Chabossot - dans Liens intéressants
commenter cet article

commentaires

kodama 23/03/2011 17:07



Je suggère qu'elle développe sa stratégie d'intégration en misant sur des propositions fortes:


"Je vous invite tous à passer le week-end dans sur mon yacht dans la creuse"


"Vous trouvez pas que Nicole a vraiment l'air d'une grosse vache?"


"La Creuse c'est pourri, mis à part les partouzes géantes."


"J'ai des vidéos érotiques avec des vaches."


Pas besoin de changer de thématiques, ainsi Nathalie augmente sa popularité tout en conservant une certaine stabilité dans ses propos, c'est tout gagnant!


 



Jean David 19/03/2011 02:46



je tiens a dire qu'elle est une vraie experte , mais qui a du mal a garder sa conquete,



Karim 16/03/2011 13:23



Bonjour Aloysius,


Se positionner, grâce à sa vache... Humm,  ça me rapelle la vache pourpre de Seth Godin (Purple Cow), et sa rénovation présumée du concept de l'USP (unique selling proposition) en français
ça donne "promesse unique"...


Même si je ne regarde pratiquement aucun film, c'est exactement la même chose qui arrive lorsqu'on regarde une excellente bande annonce toute prométteuse et même qui nous inspire.


Mais quand on regarde le film... on aurait souhaité n'avoir jamais eu le temps ou la chance de le voir. On aurait nettement préféré se conforter dans le rêve offert par la bande annonce.


Mais bon, on ne peut pas tout avoir dans une vie. Et, raison de plus? Aloysius? : )