Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTACT

(cliquez sur la photo)


 

15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 15:55

Je reprends donc mon analyse, là où je l’avais laissée.

 

J'me balade dans les grandes surfaces
J'ai pas assez mais faut payer

Soit un Damien Saez se baladant dans une grande surface. Pris d’une soudaine fringale, il s’empare d’un paquet de barquettes « Trois châtons » et d’une canette de Coca-cola « Zéro », pour un total de 2,20 euros. Sachant que notre imprévoyant chanteur ne possède en tout et pour tout au fond de ses poches que 95 centimes d’euros, pourra-t-il franchir les caisses sans provoquer le courroux  des vigiles ? Sa détermination à payer – et ce malgré un manque de liquidité avéré -suffira-t-elle à amadouer les cerbères à la solde de la grande distribution ? Vous argumenterez vos réponses, et poserez les opérations qui vous auront menées à votre conclusion.


Je cours au gré des accessoires
Et des conneries illimitées

Si, au hasard d’une de vos pérégrinations en grande surface, vous tombez sur un type courant à perdre haleine au rayon « Conneries illimitées », ne vous inquiétez pas davantage, il s’agit tout simplement de Damien Saez qui fait ses courses. Si vous êtes d’un naturel bienveillant, vous pouvez éventuellement lui refiler en douce quelques centimes d’euros afin qu’il puisse enfin assouvir son envie de barquettes trois chatons sans risquer la correctionnelle. Mais il n’est pas certain qu’il accepte votre aumône : Damien est un rebelle.


Les gens parlent mal les gens sont cons

Là encore, ma grand-mère aurait été en parfaite communion d’esprit avec notre poète, du moins en ce qui concerne la première partie de son assertion. Pour ce qui est de la seconde, elle se serait probablement abstenue, de peur de se retrouver en flagrant délit de contradiction avec la première. Mais ma grand-mère n’a jamais rien compris à la poésie.

Cela dit, Damien se montre très courageux, car « les gens », ça fait tout de même beaucoup de monde si on y réfléchit bien. D’autant qu’à la réflexion,  il semblerait, selon toute logique, que ce vaste groupe d’individus englobe de fait tous les fans de Damien. Et même…même… NON !!!!


Au moins tout aussi con que moi

SI !!!! Damien en personne ! Non seulement notre irascible ménestrel  se positionne ouvertement dans le camp des cons, mais en plus, il se place à leur tête, en se définissant, dans une sorte d’éclair de lucidité autocritique, comme leur mètre-étalon à tous. Toutefois, dans un accès de pudeur et de modestie mélangées, il ne s’autorise pas à s’en proclamer le roi.


A se faire mettre à s'faire baiser

Je connais mon Damien, quand il commence à utiliser un langage cru faisant explicitement référence au sexe, c’est qu’il est très en colère


Sûr à s'faire enfanter
Des bébés par des hologrammes

On comprend mieux son irritation : il est bien gentil, cet hologramme, mais est-ce lui qui va payer les frais d’accouchement ? (Rappelons que Damien n’a que 95 centimes d’euro en poche).


Des mots d'amour par satellite

Une fois j’ai reçu un mot d’amour par satellite, mais après vérification je me suis rendu compte qu’il s’agissait de Raël me proposant d’entrer dans sa secte moyennant une ponction mensuelle de 99% de mon salaire. J’ai refusé, il parait que la cantine n’est pas terrible, et les chambres sont sales.


Mais ces connards ils savent pas lire

Souvenez-vous : les gens sont cons. Or les connards ne savent pas lire. Donc les gens ne savent pas lire. Damien étant un gens, il ne sait pas lire. Et s’il ne sait pas lire, il ne sait pas écrire non plus. Mais ça, on l’avait déjà compris depuis longtemps.


Ils savent même pas se nourrir
Des OGM dans les biberons
Ouais c'est tant mieux ça fera moins con
Quand ils crèveront en mutation
Des grippes porcines sur des cochons

Damien met ici le doigt (ou toute autre partie un tant soit peu oblongue de son anatomie) sur un sujet important : la mal bouffe. Tel un Jean-Pierre Coffe sous cocaïne, il dénonce avec rage l’enchaînement macabre qui nous conduit tous au néant en passant par d’abominables souffrances : au début, inconscient qu’on est, on met des OGM dans notre biberon, et on se retrouve quelque temps plus tard avec une bonne grippe porcine de derrière les fagots. Pour ma part, une telle perspective me glace les sangs, et me donne envie d’arrêter le biberon dès aujourd’hui. . Heureusement, Damien panse nos plaies par anticipation en nous assurant que le moment venu, « ça fera moins con ». Bon, je n’ai pas tout compris, mais peut importe après tout : il ne faut jamais cracher sur une occasion de faire moins con, surtout lorsque c’est Damien qui propose.

 

Oh non l'homme descend pas du singe
Il descend plutôt du mouton
Oh non l'homme descend pas du singe
Il descend plutôt du mouton

Oui, vous avez bien lu (ne dites pas le contraire, ça serait vraiment faire preuve de mauvaise volonté vu que c’est écrit deux fois). Damien glisse négligemment au détour de sa chanson une révélation qui va révolutionner toute l’histoire de l’humanité, pas moins. Fruit de longues années de recherches en laboratoire, notre chanteur est en mesure de nous révéler les véritables origines de l’homme. Et soudain, la vérité nous apparaît, aveuglante dans toute son éclatante évidence : Les preuves d’un coup se bousculent, innombrables : Ne dit-on pas : frisé comme un mouton ? Et n’a-t-on pas, tout comme nos ancêtres bovidés, des ongles ? Ne nous exclamons-nous pas face à une évidence par trop avérée : « Bééééé oui ! » ?

 

Il parait qu'il faut virer les profs

Oui, pourquoi ça serait toujours aux élèves de se faire virer ?


Et puis les travailleurs sociaux
Les fonctionnaires qui servent à rien
Les infirmières à 1000 euros
Faut qu'ça rapporte aux actionnaires
La santé et les hôpitaux

Damien président !


Va t'faire soigner en Angleterre
Va voir la gueule de leur métro

Et pour ma part j’ajouterai : va te faire soigner dans le métro en Angleterre, et là, tu vas comprendre.


Faut qu'on se fasse une raison
On a loupé nos transactions

Là, j’avoue encore que, malgré trois nuits de chatroulette intensif (et une rencontre avec un Darth Vador exhibitionniste affublé d’un sabre laser incrusté à même le corps),  je n’ai pas bien compris le sens de ces vers.


On s'est laissé prendre le cul
Par nos besoins nos religions

Là, éventuellement, on pourrait probablement trouver un début de sens, s’il n’y avait la présence de ce « cul », sans doute là pour assurer la rime avec « religion ».


Il faut foutre les portables aux chiottes
Et des coups d'pioche dans la télé

Oui, mais pas tous en même temps, sinon ça va tout boucher, et alors là on sera drôlement embêté, vu qu’on pourra même plus appeler le plombier. Pour la télé, vu que tout le monde ne dispose pas d’une pioche à portée de main, pourquoi ne pas la casser en lui donnant de violent coup de portable ? On ferait ainsi d’une pierre deux coups, et on éviterait les problèmes de canalisation.


Faut mettre les menottes
A chaque présentateur du JT

C’est une belle idée, mais qui reste hélas symbolique, vu qu’aujourd’hui, les présentateurs du JT ne tournent plus les pages avec leurs mains, ils ont un prompteur. Cela dit, vu qu’une ligne plus haut on  a tous cassé nos télés, les présentateurs peuvent bien présenter leur journal avec un cabillaud coincé entre les fesses, on s’en fiche pas mal.

 

J'accuse !
Au mégaphone dans l'assemblée
J'accuse ! J'accuse ! J'accuse !
Au mégaphone dans l'assemblée

Donc Damien accuse, mais pas n’importe où : dans un endroit hautement stratégique, là où il faut si bon vivre, le mercredi après-midi, après un bon gueuleton bien arrosé, lorsque l’esprit de nos députés s’avachit mollement entre les vapeurs d’alcool et les remugles d’entrecôte sauce marchand de vin.

Dommage, si je n’avais pas tout récemment cassé ma télé à coup de portable, j’aurai guetté son apparition sur la Chaine parlementaire.

 

 

 "J'accuse", c'est "l'homme pressé" de Noir désir en moins bien avec

des paroles pourries chantées par une chèvre qui aurait le nez bouché"

Un fan

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aloysius Chabossot - dans Le coin du musicologue
commenter cet article

commentaires

eurydis 27/01/2011 17:32



Je poste peut être trop tard que sais-je mais le sujet mérite que l'on s'y attarde. Commençons par les plaintes sur les sujets trop (bateau). Mais quoi de plus important dans la société que
l'argent et le sexe? Il est donc normal que le chanteur s'y attarde.


Pour ce qui est du texte en lui même il me semble que Damien l'à spécifié en interview, il a voulu celui-ci moins "travailler". En fait il est facile d'imaginer Damien à un café en train de voir
le monde qui l'entoure et de se réecrier de ce qu'il à devant lui. Comme toute personne sensible il voit ça et note son énervement (de façon métaphorique qui plus est). Ces textes direz vous, ne
vont pas bien loin... mes c'est exactement l'effet voulu! Montrer son enervement par un discours simple mais écrit de façon poétique.


Avant de critiquer (une critique où tu prends les mots un par un et où au lieu de leur donner une poésie métaphorique tu te contente de les prendre au premier degrès et de dénigrer) essaie de
comprendre l'effet voulu par l'auteur et l'auteur lui même. Cet album traduit juste un énervement de plusieurs constats qui bout à bout te tue et te donnes juste envie de crever devant la société
et tous ses défauts.


Quand je vois le réalisme de cet album et finallement ce pur énervement fait en prose moi j'ai juste envie de dire chapeau bas mr saez.



RoseMary 08/12/2010 15:56



je viens à peine de découvrir cette partie 2 et j'aimerai savoir où trouver la partie 1???? merci (le début avec la carte bleue m'interesse....)


Merci d'avance



Aloysius Chabossot 10/12/2010 14:59



Comment ça ? Vous venez seulement de me découvrir ???


Bon, la partie 1 est, en toute logique bloguesque, juste après la partie 2. Donc il faut faire "page suivante".
Si vous vous posez encore des questions quant aux techniques de navigation au sein de ce blog, n'hésitez pas à me les poser. 



kasia 06/09/2010 22:36



Je veux bien qu'on apprecie pas saez.


Mais serieu je comprend pas on dirait une gueguerre de college, comme une meuf jalouse passe son temps à faire des crasses aux rivales. Rien d'autre à faire. Quand je vois le nombre de conneries
qui domine ce monde, je pense que vous chers détracteurs, pourriez vous attaquer à plus interessant ou plus debile qu'un mec qui sait écrire et qui dit simplement ce quil pense. Car peut son ceux
qui ont une grande gueule de nos jours, il a au moins ce merite que ca plaise ou pas. Sans ce sujet saezien puis-je lire un texte originale ou un élan de créativité spontané venu de toi? je suis
curieuse. Et là j'aurai un avis objectif sur ton talent à moins que tu n'es que celui de descendre les gens



Aloysius Chabossot 07/09/2010 10:41



Ce blog, outre le post sur Saez, comporte plus de 150 articles: de quoi éventuellement se faire un avis objectif...



YoosF 04/08/2010 10:03



Je dois avouer que je ne comprends pas vraiment la véhémence des précédents commentaires, mais il faut dire qu'on s'en pète.


Je viens de découvrir ce blog, et je ris à gorge déployée. Et d'ailleurs je vous remercie de vous attaquer à Saez, tâcheron infâme aussi talentueux et mal lavé que les leaders d'AG qui hantent ma
Fac de Lettres (et doté de l'immaturité qui va avec). 


Bref, j'adore. Allez hop, dans mon NetVibes !



Aloysius Chabossot 05/08/2010 09:35



Les commentaires véhéments font partie du folklore saezien !


En tout cas, merci pour le rire à gorge déployée ;)



Alain Godart 03/08/2010 21:46



Qu'un mec assez nul pour créer lui-même un article portant son nom sur Wikipédia ose lyncher un artiste (quel qu'il soit) de la sorte en dit long sur son insignifiance. C'est moche les gens
aigris...



Aloysius Chabossot 04/08/2010 09:01



Mais non je ne suis pas aigri ! La preuve : je vous aime, Alain Godart (ou Chantal Chacal, c'est comme vous voulez) !